Moïse relance le dialogue sur le salaire minimum

Published On July 20, 2017 | By Radio Vision Nippes | Uncategorized

 

Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, n’offre pas ses bons offices dans les négociations entre patrons et ouvriers dans la crise des salaires mais exhorte les acteurs à rechercher un consensus acceptable. M. Moïse s’est entretenu le mardi 18 juillet 2017 au Palais National avec les membres du Conseil Supérieur des Salaires (CSS) ainsi que des représentants des patrons et des syndicats.

La Présidence et le CSS rapportent différemment les conclusions de cette rencontre.

M. Lucien Jura, conseiller du chef de l’état, soutient que M. Moïse a exhorté les membres du CSS à présenter un nouveau rapport dans un délai de 48 heures.

Le président appelle les acteurs à la sagesse afin de trouver un meilleur consensus, a dit M. Jura faisant valoir que le chef de l’état a formellement sollicité de nouvelles propositions.

Deux membres du CSS expriment des points de vue différents.

M. Gilbert Durand, représentant du patronat, explique que le président Moïse n’a pas réclamé un nouveau rapport mais a évoqué la possibilité de nouvelles rencontres. Le chef de l’état s’est entretenu séparément avec les syndicalistes, les patrons et les membres du CSS.

Le président a indiqué qu’il entend poursuivre les consultations avec les acteurs sur le rapport, a dit M. Durand expliquant que le CSS est dans l’attente des recommandations éventuelles de l’Exécutif. M. Moïse a assuré qu’il n’entend pas décider sans le CSS sur le salaire minimum, a précisé M. Durand.

C’est également l’avis de Pierre Joseph Polycarpe. Le représentant contesté des syndicats, a nié qu’un délai de 48 heures ait été accordé au CSS pour produire un nouveau rapport.

L’épineux dossier du salaire minimum préoccupe les divers secteurs de la vie nationale. Le dossier du salaire minimum est d’une grande complexité, reconnait M. Jura préconisant la compréhension des parties en conflit.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *